Entretenir ces chaussures en daims

Précédemment nous avons vu comment entretenir vos chaussures vernies, aujourd’hui nous allons parler des chaussures en daim et plus précisément sur comment les entretenir.

Si les matières en daim ont tendance à attirer les tâches et autres saletés, elles le sont encore davantage lorsque celles ci sont de couleurs claires.

Voici donc quelques conseils que nous vous donnons pour bien entretenir vos chaussures en daim.

Tâches faciles :

Utilisez une gomme spéciale daim ou une gomme à crayon standard sur la surface à nettoyer et puis utilisez une brosse à dent pour nettoyer l’ensemble de la chaussure.

Vous pouvez également utiliser une gomme à crayon si vous n’avez pas une gomme spéciale daim en votre possession.

Tâches difficiles :

Pour les tâches les plus difficiles, faites un mélange d’eau et d’ammoniaque de quantités égales et puis frottez doucement avec une brosse à dent. Tout ceci en prenant tous les précautions possibles comme par exemple veiller à ce que les fenêtres soient bien ouvertes ou bien éviter de ne pas respirer le produit.

Séchez ensuite le produit avec du chiffon sec et propre tout en prenant tout de même soin de rembourrer l’intérieur de la chaussure.

Saupoudrez la chaussure de talc durant toute la nuit ou bien plusieurs heures dans la journée si vous ne comptez pas la porter.

Enfin brossez-la avec toute votre hargne. Vous verrez : elle sera comme neuve.

 Pour que vos chaussures aient la même couleur

Pensez à nettoyer entièrement la cdsc_8908-1hausure même si une petite partie est entachée en insistant surtout sur la zone où il y a la tâche. Mais surtout ne pas oublier de nettoyer les deux chaussures en même temps même si une seule moitié est sale ou entachés afin qu‘elles gardent la même couleur.

Bonus :

Il se pourrait qu’après les avoir porter plusieurs fois, vos chaussures commencent à sentir. Voici donc une petite astuce pour masquer cette mauvaise odeur :

Placez vos chaussures ou bottes sur une serviette. Saupoudrez-les largement de bicarbonate de soude, si possible en couche épaisse. Massez-les un peu pour faire pénétrer le bicarbonate. Laissez agir au moins 12 heures. Puis brossez.

Vrai cuir ou Similicuir?

Vous venez de vous procurer une très belle chaussure, une veste, etc mais vous voulez vous rassurer quant à l’authenticité de la matière.

Voici quelques conseils qui pourront vous être utile.

 Le Toucher.

Au  touché la texture du cuir véritable est assez facile à identifier puisqu’elle est lisse,  douce et souple, contrairement au simili cuir qui elle, a une surface plutôt rigide.

Le véritable cuir est chaud au toucher alors que le similicuir est plutôt froid.

L’élasticité du véritable cuir est bien meilleure que celle du similicuir.

Cuir véritable

Pour le savoir, appuyez sur une surface, il devrait y avoir une petite pliure qui se forme et qui disparaît par la suite. Si ce n’est pas le cas, et bien la matière n’est pas du cuir véritable.

Le vrai cuir  réagit à la friction avec les ongles, donc si vous grattez le cuir véritable avec un ongle on peut déloger les petites particules appelées la fleur de la peau.

Prenez une aiguille et essayez de le percer avec celui-ci, un véritable cuir est difficilement transperçable comparé à un faux cuir.

Vous pouvez aussi bien essayer de gratter légèrement la matière avec vos ongles.  Si la matière s’écaille alors c’est que ce n’est pas du vrai cuir.

similicuir

Similicuir

Le sens de la vue.

Si vous remarquez que la matière a un grain  trop lisse ou bien qu’elle manque de brillance, il y a des fortes chances que ça ne soit pas du vrai cuir mais bien de la synthétique.

L’odorat

Vous pouvez aussi bien les sentir puisque chaque cuir a sa propre odeur. Ce qui voudrait dire l’odeur du cuir sera différent en fonction de la peau utilisée.

Toute fois, il faudra être vigilent car il existe aujourd’hui des produits (parfums artificiels imitant l’odeur du cuir) permettant d’imiter également l’odeur de la matière.Mais cette odeur n’est pas définitive car elle se perd au fil du temps, ce qui vous permettra par la suite de savoir si vous vous êtes fait avoir ou pas.

Le feu.

Le test du feu ! Ne prenez cette option qu’en dernier tout en prenant toutes les précautions possibles au risque de déclencher un incendie. Mais n’empêche le feu est la meilleure façon de savoir si votre produit est un vrai cuir ou un faux. Pour se faire, utilisez un briquet ou une allumette (si vous en avez encore bien sûr) et rapprochez la flamme de la matière à tester. Si elle réagit au feu et qu’ensuite elle reprend sa forme initiale, c’est du cuir. Le synthétique lui va se déformer.

Si vous avez vous aussi d’autres techniques, n’hésitez pas à nous le faire partager dans les commentaires.

Conseils pour entretenir vos chaussures vernies

Vous venez d’acheter des chaussures vernies et vous souhaiteriez qu’elle brille le plus longtemps possible ?

Voici quelques conseils pour vous aider à les entretenir.

Pour garder sa brillance et éviter que le vernis devienne terne, il est très important que l’entretien de la chaussure se fasse de manière régulière (au moins 2 fois par mois) surtout lorsque vous la portez plus souvent.

Même si les chaussures vernies sont très faciles à nettoyer, et qu’un chiffon ou une éponge savonneuse suffise. Utilisez quand même de l’huile de ricin ou de l’huile végétale afin d’éviter d’éventuelle pliure ou craquelure sur vos chaussures après une longue journée. Enfin, utilisez un lait hydratant pour finir le travail.

Chaussures vernies

Chaussures vernies

Nos conseils :

– Utilisez du dissolvant pour enlever des taches difficiles à enlever

– Utilisez du vinaigre blanc pour remplacer l’huile de ricin si vous n’en avez pas ou vouliez faire des économies. Mais attention quand même à ne pas trop en mettre car l’odeur est plutôt forte.

Si vous avez d’autres astuces ou conseils sur l’entretien des chaussures vernies, n’hésitez surtout pas à nous les faire partager en bas dans les commentaires.